Allaitement maternel: trucs et astuces

Allaitement maternel

J’ai décidé de me lancer dans ma meeeeerveilleuse aventure de l’allaitement maternel. J’avais entendu beaucoup d’amies se plaindre de la difficulté d’allaiter son bébé au sein, et je m’étais dit: « Pff, c’est une chose naturelle et instinctive, en étant cool je suis sûre qu’il n’y a pas de problème ». Oui, c’est cela.

Premiers jours

Dès sa naissance, la sage-femme a mis Mia sur ma poitrine, en peau à peau. Quelle sensation d’extase! Sentir ce petit être gluant remuer sur moi, ça m’a shooté au bonheur 🙂 Très vite, on a vu sa petite tête commencer à « picorer » et sa bouche s’ouvrir: elle cherchait mon sein! Quand on en reparle mon amoureux et moi, on a pas fini d’être ébahis par cet instinct. La première journée se passe relativement tranquille, on fait connaissance…

La « fameuse » deuxième nuit, celle où les bébés deviennent des fous du téton, me tient éveillée avec ravissement (la progestérone n’est pas encore retombée!).

Première semaine

De retour de la maternité (je ne suis restée que 2 jours à l’hôpital), j’ai l’impression de gérer. Mia tète un peu moins bien à gauche qu’à droite, mais ce n’est pas flagrant. Elle prend du poids. Tout va bien.

Deuxième semaine

Petit à petit, mon bébé tète de moins en moins le sein gauche… Du coup, mon sein droit fait presque deux fois le volume de l’autre! Des petites crevasses commencent à apparaître… Aïe, ça pique. Je commence à être moins confiante. Pendant deux jours, je dirais même que je suis un peu déprimée. Ça doit être la chute des hormones 🙁 Mais je ne lâche rien! J’appelle la sage-femme, et sur ses bons conseils, on va essayer une combinaison de téterelle / tire-lait / positions d’allaitement différentes. Allez, au boulot!

allaitement-maternel-trucs-et-astuces-2

 You know what I mean.

Troisième semaine

La téterelle à gauche, le sein « nature » à droite, on y arrive!… Et puis non 🙁 Galère à gauche, toute!

Quatrième semaine

Consultation avec une sage-femme spécialiste en allaitement. Une bonne fée, encore une! Le miracle? La position bn (biological nurturing) aussi appelée laid-back ou parfois allaitement physiologique en français. Tu sais, c’est la position que le bébé prend d’instinct à sa naissance, quand il gigote et »picore » sur ta poitrine, comme dans la vidéo ci-dessous. Pour moi, ça a été THE solution. Fini les crevasses, fini la douleur! Chaque tétée devient un moment de partage intense et de relaxation. Tu peux trouver toutes les informations sur le biological nurturing sur ce site dédié très complet!

Allaitement maternel: trucs et astuces

  • Tout d’abord, je voudrais te donner l’adresse de deux sites à consulter, avec des infos médicales fiables. J’ai décidé de m’y référer plutôt que d’aller chiner les malheurs des autres et de me faire peur sur Doctissimo. Le premier s’appelle Infor-Allaitement. La section Conseils pratiques donne beaucoup de bonnes idées. Le second, c’est celui de la Leche League, et tu y trouveras de nombreux articles plus détaillés et très intéressants sur l’allaitement maternel(entre autres).
  • Ensuite, je pense que parler avec une sage-femme ou un intervenant de santé spécialisé dans l’allaitement est une très bonne idée!
  • Le lait maternel est un super désinfectant/cicatrisant! Des crevasses? Mets une compresse de lait maternel là-dessus et on en parlera plus. Les pommades à base de lanoline sont une bonne alternative.
  • Mets-toi à l’aise pour allaiter, suis ton instinct (on ne le dira jamais assez).
  • N’hésite pas à mettre ton bébé en peau à peau.
  • Ne te culpabilise pas! On est vite prise dans la spirale du « Je suis une mauvaise mère, je ne sais pas ce qui est bon pour mon enfant, je ne suis même pas capable de l’allaiter ». Respire, demande de l’aide, tout va bien 🙂 Et si tu dois passer au lait en poudre, et bien soit! Les enfants élevés au lait artificiel sont aussi en bonne santé et grandissent bien 🙂 Comme dirait ma sage-femme: « Tu n’as rien à prouver à personne » (cette phrase vaut aussi pour la péridurale!).

***

Et toi, quel souvenir d’allaitement vas-tu partager avec nous? Ou peut-être as-tu choisi de ne pas allaiter?

Tu as aussi des trucs et astuces à nous révéler?

Dans le même style...