De l’autre côté de la peur #1: ma marche sur le feu

Ma marche sur le feu

 
« Une marche sur le feu? Mais elle est dingue?! »

D’ou m’est venue cette idée?

Je ne sais plus très bien comment l’idée d’une marche sur le feu m’est venue, mais elle est là depuis longtemps. Au début, cela représentait plutôt quelque chose de vague en rapport avec le dépassement de soi. Moi qui suis fan des reportages style 360°-Géo sur Arte, j’avais déjà remarqué ce rite initiatique  dans plusieurs traditions. Car, oui…

 

La marche sur le feu est une tradition planétaire

De l’hindouisme de l’Inde au culte orthodoxe en Grèce, de l’Espagne à Bali en passant par la Polynésie, beaucoup de peuples et de religions ont fait de la marche sur le feu un rite de purification, de passage, de gratitude.

 

Une popularisation new-age

Dans les années 70-80, la marche sur le feu est popularisée comme outil de dépassement des croyances limitantes et des phobies, d’abord par Tolly Burkan puis par la machine Tony Robbins.

 

Marche sur le feu de Oprah Winfrey avec Tony Robbins
Si même Oprah l’a fait… Photo Credit: © 2012 Harpo Inc./George Burns

 

Ce qui m’a motivé

C’est un moment de ma vie où tout monte en intensité. Mon mal-être au travail et dans ma vie personnelle. De plus, j’ai ressenti un petit électrochoc lorsque je me suis rendue compte que mes trois meilleures copines avaient suivi leur rêve (au Japon/à Barcelone/en famille dans un van aménagé, bravo les girls) et que moi j’étais la pauvre fille qui rêvait de voyage et de de reconversion sans passer à l’action. J’avais donc besoin d’un bon coup de pied au cul.

« Développer le courage d’être soi. Choisir sa vie. Dépasser ses limites pour dire oui au Vivant. » Je ne pouvais qu’être attirée par le sous-titre accrocheur de cette firewalk.

 

Qu’est-ce qui m’empêche d’atteindre mes objectifs? Voire même de les formuler clairement? Si ce n’est la peur

 

J’ai décidé de vivre ce moment avec Daniëlle De Wilde de BAO Elan Vital, là où j’avais déjà suivi un module de coaching. Ce qui était important pour moi: confiance et bienveillance.

 

Raconte!

Je vous invite du côté de mon ressenti…

C’est d’abord une aventure de groupe. Une belle émulation. Des êtres humains beaux et imparfaits, qui essayent d’être le plus authentique possible. Des rencontres intenses et sincères.

 

Marche sur le feu: les braises sont prêtes!
Le barbecue est prêt! Crédit photo: Georgios Patkos

 

Et puis, une rencontre avec soi-même aussi. Dialogue entre moi et moi. Pourquoi je suis là? Pour me rapprocher de celle que je suis vraiment, là, à l’intérieur. Marre de jouer un personnage. T’es dingue d’avoir choisi de ton plein gré d’aller marcher sur des braises! Et en plus t’as payé pour ça! Confiance, ça va bien se passer. Rappelle-toi ce qui t’a emmené ici. Mia. Tu veux qu’elle soit fière de sa maman, hein? Tu vas te brûler! Scientifiquement… Profite de l’expérience!

 

Marcher sur le feu, c’est surtout aller rencontrer ma peur. Ha tiens, te voilà, je te reconnais toi. Ok, merci de m’avertir, mais je décide d’y aller. C’est ça. JE DÉCIDE. Une fois la décision prise, je me laisse aller, et tout est fluide. Et derrière la peur? Il y a la JOIE. Une bonne joie bien vibrante et rayonnante. La joie d’être vivant.

Vous avez vu dans un autre article cette vidéo de Will Smith? C’est exactement ça! L’objectif, ce n’est pas de marcher sur le feu, c’est de le traverser, d’aller de l’autre coté de la peur. Des croyances. Des limites. Et de mon côté, j’ai ressenti un shoot de joie que je ne suis pas prête d’oublier!

 

C’est aussi une rencontre avec la Nature. Le Feu. Celui qui purifie.

Des quatre éléments, le Feu est le seul à ne pas pouvoir être pollué. Trouvez votre Feu intérieur, attisez-le, ravivez-le, et il ne pourra plus être pollué par rien ni personne.

 

État des lieux à J+4

Je me sens prête. Prête à traverser le masque qui me sépare de ma vie idéale.

Je me sens forte et puissante. Vivante.

Je sens la chaleur de mon feu intérieur, les cendres de ce qui n’est plus, la promesse de ce que je vais créer.

Je n’ai qu’une envie: refaire une incursion au-delà de la peur! Quel kif de malade!!!

 

Prochain premier pas

C’est souvent le premier pas qui est le plus difficile à faire. Il suffit de le décider. Aujourd’hui, je décide de publier ce blog que j’écris depuis plus de deux ans. C’est une partie de moi que j’aime. La peur du jugement, aujourd’hui je peux la reconnaître et la dépasser. La peur d’être illégitime aussi. Vamos!

 

Merci

Merci à Daniëlle De Wilde, maîtresse de cérémonie; merci à Ann, Kurt, et Thierry; merci au BAO Elan Vital; merci à toutes les belles personnes qui ont partagé cette aventure extraordinaire avec moi.

Making the impossible possible

∞∞∞∞∞

Une fois qu’on y a goûté… Quel sera mon prochain saut de l’autre côté de la peur?

Et vous?

Dans le même style...